Les extensions incontournables pour WordPress – Partie 3

Toutes les extensions incontournables pour WordPress en un clin d'oeil !

Gardez toujours la liste des plugins incontournables WordPress avec vous ! Grâce à ce plan, il vous suffit d’un clic pour accéder à la liste de votre choix.

Bienvenue dans la troisième partie de ce nouvel article par Walk The Line !
Cette fois-ci, nous nous pencherons sur les extensions incontournables pour WordPress pour mettre en place des formulaires, une newsletter et un site multilingue
Voici donc les différents points abordés :

Mettre en place un formulaire, une newsletter et site multilingue

Mettre en place un formulaire sur un site web, un site multilingue ou une newsletter peut s’avérer incontournable. Pour vous faciliter les choses, des plugins WordPress bien conçus existent. Ces derniers vous feront gagner du temps à coup sûr !

Formulaires

Plusieurs options s’offrent à vous pour créer votre formulaire pour WordPress. Pour débuter, le plus simple est d’utiliser une extension WordPress telle que Contact Form 7 ou WPForms. Ce plugin vous permettra de créer plusieurs formulaires et de les intégrer facilement à vos pages.

WPForms

WPForms est une extension légère et simple vous permettant de réaliser des formulaires personnalisés en un tour de main. Il est l’un des plus populaires plugins WordPress pour la création de formulaires.

1/ Télécharger l'extension WPForms

Pour cela, rendez-vous dans votre back office WordPress (tableau d’administration) puis dans Extensions > Ajouter, via le menu latéral, à gauche. Recherchez ensuite “WPForms”.
Installer Wp Form WordPress 01

2/ Activez l'extension

Rendez-vous dans vos extensions ajoutées via Extensions > Extensions installées. Ici, cherchez “WPForms” et cliquez sur “Activer”.

3/ Réglages

Les réglages de base du plugin WPForms ne sont pas à modifier dans les sections “Général” et “E-mail”.
reCAPTCHA

Cependant, vous pouvez vous rendre dans la section reCAPTCHA pour y ajouter votre clé de site ainsi que votre clé secrète. Celles-ci sont indispensables pour afficher un Google reCAPTCHA sur un formulaire.
Corrigez également le message d’erreur pour afficher un message d’erreur personnalisé.

Validation

C’est depuis l’onglet “Validation” que vous pourrez personnaliser les différents messages visibles par vos utilisateurs.
Tous ces champs peuvent être personnalisés dynamiquement à l’aide de SmartTags.
N’oubliez pas d’enregistrer vos nouveaux réglages avant de quitter la page.

Divers

Vous retrouverez dans cet espace des réglages n’impactant pas l’aspect de vos formulaires en front office, c’est-à-dire, la partie de votre site visible des utilisateurs.
Ce ne sont que des réglages visibles depuis le back office, votre tableau d’administration WordPress.

Vous pouvez donc choisir ici de désactiver les bannières WPForms vous informant des dernières mises à jour et nouveautés, par exemple. Vous pouvez également choisir de désactiver l’extension depuis cet endroit si besoin.

Création d'un formulaire
Creer Nouveau Formulaire Wp Form 01

Pour créer un nouveau formulaire dans WPForms, cliquez sur “WPForms” puis “Ajouter”.

Vous arrivez sur l’interface de création de formulaire WPForms. Là, vous avez la possibilité de renseigner le nom de votre formulaire. Très pratique si vous avez besoin de créer plusieurs formulaires !

On vous propose également de créer un formulaire à partir de divers modèles : newsletter, contact, etc. C’est une astuce pour vous faire gagner davantage de temps. En effet, ces formulaires tout prêts restent modifiables. Ainsi, vous pouvez profiter d’un modèle répondant déjà parfaitement à vos besoins, ou le modifier si nécessaire.

Pour créer un formulaire de contact avec WPForms, cliquez sur “Créer un formulaire de contact simple”.

Comment Creer Formulaire Wp Form 01

Pour modifier votre formulaire, il suffit de cliquer sur le bloc de votre choix, à droite.
Cela vous ouvrira un nouveau menu sur la gauche, listant l’ensemble des options de personnalisation des champs. Vous pourrez ainsi modifier le libellé, l’obligation de remplir le champ, l’ordre des champs, etc.

Pour ajouter de nouveaux champs à un formulaire WPForms, il suffit de cliquer sur “Ajouter des champs”. Depuis cette interface, cliquez sur l’intitulé de votre choix pour l’ajouter à votre formulaire. Il ne vous restera plus qu’à changer l’intitulé de votre champ et à le positionner au bon endroit dans votre formulaire.
Pour ce faire, sélectionnez n’importe quel champ de votre formulaire, à droite. Il vous suffira alors de le glisser et de le déposer à l’emplacement souhaité.

N’oubliez pas d’enregistrer votre formulaire régulièrement pour ne pas perdre vos modifications. Lorsque le résultat vous convient, vous pouvez cliquer sur la petite croix de fermeture, en haut à droite.

Liste Formulaire Wpform 01

Vous êtes maintenant de retour sur le listing de tous vos formulaires. Cherchez votre formulaire à intégrer et copiez son shortcode.
Il vous suffit ensuite de coller ce shortcode sur la page de votre choix pour voir apparaître votre formulaire. Plutôt simple, non ?

Contact Form 7

Contact Form 7 est une extension WordPress vous permettant de créer vos formulaires. Il s’agit d’une alternative à WPForms. En d’autres termes, à vous de voir quelle extension vous convient le mieux !

1/ Télécharger l'extension WPForms

Pour cela, rendez-vous dans votre back office WordPress (tableau d’administration) puis dans Extensions > Ajouter, via le menu latéral, à gauche. Recherchez ensuite “Contact Form 7”.
Installer Contact Form 7 01

2/ Activez l'extension

Rendez-vous dans vos extensions ajoutées via Extensions > Extensions installées. Ici, cherchez “Contact Form 7” et cliquez sur “Activer”.

3/ Réglages

Aucun réglage n’est nécessaire avant d’utiliser Contact Form 7.

Ajout d'un nouveau formulaire
Creer Formulaire Contact Form 7 01
Formulaire

Cette section vous permet de créer votre formulaire selon vos besoins. Pour ajouter un nouveau champ à votre formulaire, il suffit de cliquer sur le nom du champ, en bleu, au-dessus de l’espace affichant le code composant votre formulaire.

Ajout Champ Tel Contact Form 7

Ici, nous ajoutons un champ téléphone. Le champ « nom » correspond au nom de votre champ. Attention, ce n’est pas le nom du champ qui apparaîtra pour vos utilisateurs. Nous vous expliquerons juste après comment ajouter ceci.
“Valeur par défaut” correspond au texte indicatif du champ. Nous avons ajouté un faux numéro de téléphone afin que nos utilisateurs n’aient pas de doute concernant le format à insérer.
Ajoutez optionnellement un id et une classe à votre champ. Ceci n’est utile que si vous avez besoin d’apporter du style personnalisé à votre formulaire.
Dans le cas contraire, laissez ces champs vides. Vous pouvez ensuite cliquer sur “insérer la balise”.

Apercu Formulaire Contact Form7 01

Notre nouveau champ est désormais ajouté à notre formulaire. Vous pouvez cependant remarquer qu’il n’est pas tout à fait identique aux autres champs. En effet, il n’est pas entouré de balises “label”.
Celles-ci jouent pourtant un rôle important en termes d’accessibilité. C’est grâce à elles que vos utilisateurs pourront savoir à quoi correspond le champ. Autrement, aucune indication ne peut les aiguiller. Plutôt problématique, n’est-ce pas ?

Demonstration Label Placeholder Formulaire 01
Pour remédier à cela, nous allons devoir copier/coller manuellement ces balises “label”. Il suffit alors d’englober notre champ téléphone de ces balises, comme sur les champs au-dessus. Il faut ensuite ajouter la dénomination correcte du label. En l’occurrence, il s’agit d’un champ “téléphone”. Nous allons donc lui donner un nom identique.

Et voilà ! Notre champ téléphone est à présent opérationnel et accessible. Nous avons ajouté un astérisque à côté du nom de notre champ pour signaler que ce champ est obligatoire. Libre à vous de l’indiquer comme bon vous semble : avec un astérisque, en toutes lettres, etc. Le plus important est que cette information soit claire pour ne pas déstabiliser vos utilisateurs.

Newsletter

Mettre en place un système d’abonnement à une newsletter est un excellent moyen de tenir informée votre clientèle et vos prospects. Régulièrement, ils reçoivent des nouvelles de votre entreprise, les nouveautés à venir, les événements marquants ou tout autre information de votre choix.
Le but ? Créer un sentiment de proximité et une relation privilégiée.

Pour mettre en place un système de newsletter avec WordPress, nous vous conseillons deux extensions. A vous de déterminer laquelle vous convient le mieux.

Sendinblue

Sendinblue est une plateforme pour développer et gérer son business en construisant des relations plus fortes avec ses clients. Emailing, SMS Marketing, CRM, emails transactionnels, landing page… Les outils proposés par l’entreprise française sont nombreux et spécialement conçus pour les petites entreprises.

Nous nous intéresserons donc à l’outil newsletter de celui-ci. Un compte Sendinblue, gratuit, est cependant nécessaire.

1/ Télécharger l'extension Sendinblue

Pour cela, rendez-vous dans votre back office WordPress (tableau d’administration) puis dans Extensions > Ajouter, via le menu latéral, à gauche. Recherchez ensuite “Sendinblue”. L’extension à sélectionner est “Newsletter, SMTP, Email marketing and Subscribe forms by Sendinblue”.
Installer Sendinblue WordPress 01

2/ Activez l'extension

Rendez-vous dans vos extensions ajoutées via Extensions > Extensions installées. Ici, cherchez “Newsletter, SMTP, Email marketing and Subscribe forms by Sendinblue” et cliquez sur “Activer”.

3/ Réglages

Depuis votre back office WordPress, cliquez sur “Sendinblue” dans le menu latéral, à gauche. Rendez-vous ensuite sur votre tableau de bord. Là, on vous demandera de vous créer un compte Sendinblue. Procédez à sa création ou connectez-vous si vous en possédez déjà un.

Connexion Sendinblue 01

Une fois votre compte créé, vous aurez besoin d’activer votre compte grâce à votre clef API Sendinblue. Vous la trouverez aisément depuis votre compte Sendinblue. Il vous suffit de cliquer sur votre nom, en haut à droite, et de vous rendre dans “SMTP et API”.
Copiez ensuite votre API v3 et collez-la dans le champ approprié depuis votre back office WordPress.
Procédez à la validation pour lier votre compte.

Créer votre première newsletter se déroule en deux temps : depuis votre interface Sendinblue dans un premier temps, dans votre back office WordPress dans un second temps.

Depuis Sendinblue
Créez une nouvelle liste de contacts depuis Contacts > Listes. Donnez-lui un nom équivoque pour pouvoir la retrouver simplement comme “Newsletter”.
Depuis le back office WordPress

Rendez-vous dans Sendinblue > Formulaires. Là, créez un nouveau formulaire. A nouveau, donnez-lui un nom qui permettra de retrouver simplement votre formulaire. N’oubliez pas d’enregistrer régulièrement votre travail en cliquant sur le bouton approprié en bas de page.

Pour ajouter de nouveaux champs à votre formulaire, sélectionnez un champ dans “Ajouter un nouveau champ”. Saisissez ensuite son intitulé et choisissez s’il est obligatoire ou non. Lorsque vous êtes satisfait, cliquez sur “Ajouter au formulaire”.

Votre champ est à présent ajouté à votre formulaire. Le code de votre champ est visible dans la partie gauche de votre formulaire. A droite, le résultat final. Pour voir la nouvelle version de votre formulaire, cliquez sur la double flèche circulaire à côté de “Aperçu”.

Il est possible que votre champ de ne soit pas intégré là où vous le souhaitez. Dans ce cas, il vous suffit de copier l’intégralité du code à déplacer et de le coller au bon endroit, comme dans la vidéo ci-contre.

N’oubliez pas les champs importants comme l’ajout du reCAPTCHA et de l’acceptation des conditions générales d’utilisation. Ce dernier point est indispensable pour traiter en toute transparence et de manière légale les données recueillies auprès de vos utilisateurs. Vous pouvez consulter le site de la CNIL pour plus d’informations.

Liste Liee Sendinblue 01

Une fois tous vos champs ajoutés, il faut lier votre formulaire avec la liste créée un peu plus tôt sur Sendinblue. Cela vous permettra de créer votre base de données contenant vos contacts désirant recevoir votre newsletter.
Pour cela, il vous suffit de renseigner les premières lettres du nom de votre liste dans le champ “liste liée”. Votre liste devrait alors apparaître. Il ne vous reste plus qu’à la sélectionner.
De même, nous vous conseillons de cocher le paramètre “double opt-in”. Ainsi, vos utilisateurs devront confirmer leur adresse mail pour être inscrit à la newsletter. Cela vous évitera de créer une base de données comportant des adresses mails erronées, par exemple.
Ceci fait, n’oubliez pas d’enregistrer votre formulaire.

Pour créer votre newsletter, retournez sur votre espace Sendinblue. De là, accédez à “Campagne > Templates”. D’ici, vous pourrez créer votre template, c’est-à-dire votre structure, de votre newsletter.
Cliquez sur “Nouveau template” puis choisissez son nom, par exemple “Newsletter du mois de Juin”.
L’objet est la première chose visible de vos utilisateurs. Choisissez quelque chose d’engageant !
Le texte d’aperçu contient, comme son nom l’indique, un aperçu du contenu de votre mail. Là encore, choisissez bien votre accroche pour donner envie à vos abonnés d’ouvrir ce mail.
L’email de l’expéditeur est l’adresse mail que vos abonnés verront lorsque vous leur enverrez votre newsletter. Dans la même logique, le nom de l’expéditeur sera visible de vos utilisateurs. Nous vous recommandons de conserver le nom de votre site web pour que votre newsletter soit reconnue simplement.

Lorsque tout est prêt, vous pouvez passer à la prochaine étape. Pour créer votre template d’email simplement, nous vous conseillons l’éditeur drag and drop.
De là, construisez votre template comme bon vous semble ! Choisissez vos boutons, vos liens, vos couleurs, vos images, etc. Lorsque votre modèle vous convient, il ne vous reste plus qu’à sauvegarder et activer votre template.

Enfin, lorsque vous désirerez envoyer votre newsletter, vous n’aurez plus qu’à créer une campagne via “Campagne > Email”. Suivez les même étapes que précédemment en ajoutant un nom, un objet, etc. Lorsque vous serez à l’étape n°2 “Conception”, vous pourrez alors sélectionner votre template. A la troisième étape, sélectionnez votre liste de contacts abonnés à votre newsletter puis procédez à la programmation d’envoi de votre newsletter.
C’est terminé ! Vous savez désormais comment créer et envoyer votre newsletter avec Sendinblue. Ce dernier vous permet également de dupliquer vos templates pour gagner en rapidité. Pratique pour créer des newsletter variées sans y passer trop de temps, n’est-ce pas ?

MailChimp

Mail Chimp est l’un des services les plus connus lorsque l’on parle de newsletter. Compatible WordPress, son fonctionnement est similaire à celui de Sendinblue. Cependant, il n’existe pas de plugin officiel MailChimp pour WordPress. Si vous désirez utiliser l’extension du célèbre chimpanzé, il vous faudra télécharger le plugin “MC4WP: Mailchimp for WordPress”.

1/ Télécharger l'extension MC4WP: Mailchimp for WordPress

Pour cela, rendez-vous dans votre back office WordPress (tableau d’administration) puis dans Extensions > Ajouter, via le menu latéral, à gauche. Recherchez ensuite “MC4WP: Mailchimp for WordPress”.

Mailchimp WordPress Telecharger 01

2/ Activez l'extension

Rendez-vous dans vos extensions ajoutées via Extensions > Extensions installées. Ici, cherchez “MC4WP: Mailchimp for WordPress” et cliquez sur “Activer”.

3/ Réglages

Pour activer l’extension, vous aurez besoin de votre clé d’API MailChimp. Vous la trouverez dans votre espace personnel MailChimp. Cliquez sur votre icône de profil puis allez dans “Profile > Extras > API Keys”. Cliquez ensuite sur “Create a key” pour créer votre clé d’API.

Collez cette clé dans le champ approprié depuis les réglages MC4WP: Mailchimp for WordPress.
Créez votre nouvelle audience qui contiendra l’ensemble de vos abonnés à votre newsletter. Contrairement à Sendinblue, il est possible de ne créer qu’une seule liste avec MailChimp si vous utilisez la version gratuite.

Créer un formulaire d’abonnement à la newsletter avec MailChimp
Creation Formulaire Mc4wp

Depuis votre backoffice WordPress, cliquez sur “Formulaires” dans le menu MC4WP. Nommez votre formulaire et ajoutez-y les champs de votre choix. N’oubliez pas les champs obligatoires tels que l’acceptation des conditions générales d’utilisation.
Lorsque le résultat vous convient, sauvegardez votre formulaire.
Dans l’onglet “Messages”, vous pouvez personnaliser les différents messages qui s’afficheront en fonction des actions de vos utilisateurs.
Dans l’onglet “Paramètres”, nous vous recommandons de cocher la case “Mise à jour des données des internautes déjà inscrits ?”. Cela permettra de mettre à jour vos contacts en base de données et éviter les doublons.
Enregistrez le tout et retournez sur votre interface MailChimp.

Là, cliquez sur “Create” puis “Email”.
To : Il s’agit de la liste de contact qui recevra l’email. Sélectionnez votre liste “Newsletter”.
From : Vous-mêmes. Indiquez ici le nom de votre entreprise et votre adresse mail.
Subject : le sujet de votre mail ainsi qu’un court extrait. Par exemple, “Newsletter du mois de juillet” et “Bonjour à tous ! Vous l’attendiez impatiemment, voici la newsletter du mois de Juillet.”
Content : Vous pouvez choisir un template d’email pré-conçu et l’adapter à vos besoins.

Une fois votre template terminé, enregistrez votre travail. Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur “Send” pour envoyer votre newsletter à l’ensemble des contacts de votre liste.

Multilingue

Lorsque l’on souhaite vendre ses produits à une clientèle internationale, il est important de traduire l’intégralité du contenu de son site web. Pour cela, l’idéal est d’utiliser un plugin de traduction tel que WPML.
En effet, vous pourrez ainsi gérer manuellement vos traductions dans de nombreuses langues différentes, sans subir une traduction approximative par un traducteur de moteur de recherche.

WPML

1/ Télécharger l'extension WPML

Pour cela, il vous faudra vous rendre sur le site du plugin WPML. De là, vous pourrez acheter le plugin. En effet, WPML ne propose pas de version gratuite. Vous pourrez donc acquérir une extension complète. Aucune limitation en matière d’ajout de langues, une assistance disponible et une compatibilité avec WooCommerce, etc.

Acheter Wpml WordPress

2/ Téléversez et activez l'extension

Rendez-vous dans “Extensions” depuis votre back office WordPress. Là, cliquez sur “Téléverser une extension”. Il vous suffit ensuite de glisser le fichier .zip de votre extension WPML pour l’installer.

3/ Réglages

Depuis les réglages de votre extension WPML, sélectionnez la langue de votre site web. Il s’agit ici de la langue principale de votre site.

Ensuite, sélectionnez les langues supplémentaires. Cette fois, il s’agit des langues vers lesquelles vous souhaitez traduire le contenu de votre site web. Vous pouvez réordonner les langues pour changer leur ordre d’apparition sur votre site web ou créer une entrée supplémentaire dans votre menu qui permettra de changer de langue en un clic.

Maintenant que vous avez ajouté de nouveaux langages, il vous faut traduire votre contenu. Pour une page, par exemple, rendez-vous dans votre listing de pages. Vous verrez qu’une nouvelle colonne, listant l’ensemble des langues sélectionnées en amont, a fait son apparition.

Chacune de ces langues est accompagnée du signe “+”. Cela signifie que, pour cette langue, le contenu n’a pas encore été traduit.
Cliquez sur l’un de ces symboles pour débuter la traduction dans la langue de votre choix.

La nouvelle interface qui apparaîtra vous permettra de traduire, bloc après bloc, votre contenu. Vous avez alors le choix entre procéder à une traduction automatique ou manuelle. Il vous suffit ensuite de sauvegarder vos modifications.
Un bouton de traduction automatique en haut de l’écran vous permet de traduire d’un seul coup l’intégralité du contenu de votre post. Cependant, notez que ce genre de traduction peut laisser quelques erreurs. Mieux vaut, si vous le pouvez, repasser manuellement sur vos traductions.

Pour assurer une optimisation SEO dans chacune des langues, WPML permet de modifier les meta title, description et URL de vos posts. Il vous suffit, depuis le back office, de vous rendre sur le post de votre choix. Là, sélectionnez la langue vers laquelle vous souhaitez traduire vos meta et URL. Ensuite, il ne vous reste qu’à descendre dans votre page pour trouver le champ de réécriture d’URL et les champs meta title et meta description.

Pour une boutique en ligne, le fonctionnement reste le même. Rendez-vous sur votre listing de produits ou sur un produit spécifique pour procéder à la traduction de vos fiches produits, etc.

Vous pouvez également choisir d’envoyer vos contenus à traduire à votre équipe de traduction ou à des traducteurs professionnels WPML et ce depuis votre extension.

En conclusion, WPML est une excellente extension WordPress pour procéder à la traduction de vos pages, articles, produits, etc. Qui plus est, elle est compatible WooCommerce, Elementor, Yoast SEO, WP Rocket, MailChimp et plus encore.
Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

WPML conclut notre troisième partie de cet article consacré aux extensions WordPress incontournable. Nous espérons que cet article vous a plu et, surtout, vous a été utile ! N’hésitez pas à venir nous poser toutes vos questions en nous envoyant un message.

Des questions au sujet de notre article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
Pas de Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous souhaitez lire plus d’articles ?

Walk The Line - agence de développement et formations web

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour nous permettre d’améliorer notre site. En savoir +