Il y a peu, Walk The Line vous dévoilait le début de sa méthodologie pour créer un site avec WordPress.
Dans ce premier article, nous avons vu quelles étaient les premières étapes employées par votre agence pour vous garantir un site web répondant parfaitement à vos besoins. Ainsi, nous avons parlé notamment d’audit de site web, de recommandations et d’étude de mots-clés.

C’est ainsi que votre agence web pose de solides bases, propices à un début de projet sain. Il est temps de poursuivre sur cette belle lancée ! Voici un sommaire des étapes abordées dans cet article. Cliquez sur l’une d’elles pour lire directement le point de votre choix. Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Comment créer l’arborescence d’un site web ?

Maintenant que nous avons une liste de mots-clés choisis avec soin, il faut maintenant optimiser leur utilisation. C’est pourquoi créer l’arborescence de votre site web en conséquence de l’étude de mots-clés est pertinent. Vos pages auront ainsi des mots-clés dédiés et optimisés pour chacune d’elles.

Nous insistons sur le fait que les mots-clés employés sont tous dédiés à une page spécifique. Ainsi, le champ lexical employé gravitera autour de ce mot-clé et de l’univers dont la page fait partie. Cela a pour but de maximiser les chances d’un bon référencement de votre site web. On observe ainsi une architecture de site web dite en silo.

On compare l’architecture du site web à des silos pour une raison simple. Lorsque l’on est sur une page de votre site web, les autres pages liées à celle-ci (page-mère et pages-enfants) traitent du même sujet, même univers lexical, etc. Comme une boucle fermée, ou plutôt, un silo à grain.

exemple d'arborescence réalisée avec Google Sheet
Arborescence réalisée avec Google Sheet

L’arborescence de votre site web constitue son squelette : ses pages, ses sous-pages, les articles, les produits pour les sites marchands, etc. Un grand choix s’offre aux professionnels du web quant à la manière de faire pour la créer. On peut par exemple la réaliser via un fichier excel ou Google Sheet ou par un logiciel de cartographie mentale comme XMind (qui propose une version gratuite très utile).

Ce logiciel permet de réaliser de manière visuelle l’arborescence de votre site web. Excel ou Google Sheet apportent une vision différente mais tout aussi efficace. Ce n’est ensuite qu’une question de confort de travail !

Le point de départ de l’arborescence est la page d’accueil du site web de notre client. A partir de là, nous ajoutons les autres pages de premier niveau, puis leurs sous-pages, en descendant dans les niveaux autant que nécessaire.

exemple d'arborescence visuelle avec logiciel de cartographie mentale
Exemple d’arborescence réalisée avec le logiciel de cartographie mentale XMind.

Comment créer un cahier des charges ? Comment créer un backlog ?

Le cahier des charges est un document complet et incontournable en gestion de projet. Il liste l’ensemble des besoins du client, les fonctionnalités attendues, les contraintes à prendre en compte, etc. C’est un véritable carnet de bord à ne jamais négliger, tant dans sa conception que lors de son utilisation. En cas de doute, il faut s’y référer.

Le backlog, quant à lui, est une équivalence du cahier des charges. Il est utilisé dans le cadre de la gestion de projet en méthode Agile. Il a plusieurs avantages :

  • il est précis : on vient lister, une à une, les fonctionnalités attendues, leur emplacement sur le site web, leur niveau de priorité, le temps nécessaire à leur création/intégration/développement, etc.
  • Il est exhaustif : chaque fonctionnalité présente dans le backlog a pour but de figurer sur le site web. A contrario, une fonctionnalité qui n’est pas présente n’y sera pas.
  • Il est sécable : Vous avez un backlog bien rempli mais vous n’avez pas le temps ou les moyens de tout mettre en oeuvre dès à présent ? Aucun problème. On peut découper un backlog en itérations ou sprints. Vous pourrez ainsi déterminer, avec l’aide de votre développeur web, quelles fonctionnalités sont les plus urgentes à mettre en place, quelles sont celles qui peuvent attendre une version 2.0 de votre site web, etc.

Le backlog, au même titre qu’un cahier des charges, est un document capital. Sans lui, difficile de construire un site web qui ne sera pas bancal. Walk The Line vous propose de découvrir un fichier type du backlog avec lequel nous travaillons.


Téléchargez notre modèle de fichier de backlog !

La création du zoning de votre site web

On attaque à présent la dimension graphique de votre site web ou du moins, une introduction. Le zoning représente en effet les premiers pas dans le design de votre site web. Cependant, cela ne représente que la partie émergée de l’iceberg ! Les zonings abritent en réalité un concentré de conception.

Qu’est-ce qu’un zoning pour un site web ?

Egalement appelés maquettes ou wireframes, sont des maquettes de conception d’interface utilisateur des différentes pages, catégories, produits, etc, d’un site web. Ils sont réalisés à l’aide d’un logiciel de conception d’interface utilisateur comme Adobe XD ou Balsamiq. Quelques feuilles, un crayon de papier et une gomme sont aussi des outils utiles !

Quel est l’objectif d’un zoning de site internet ?

L’objectif de cette étape réside en la réalisation du squelette de vos pages, articles, etc. D’où l’intérêt d’avoir réalisé tout ce travail d’audit, de recherche de mots-clés et arborescence en amont ! Sans ces étapes, il sera compliqué de réaliser des zonings exhaustifs.

Comment réaliser le zoning d’un site web ?

Chez Walk The Line, nous réalisons les zonings de vos pages web à l’aide d’Adobe XD. Nous matérialisons des blocs représentant différents composants : carrousel de photos, menu de navigation, logo, paragraphes de textes, icône, call to action, etc. Inutile d’y apporter des détails : il faut être sobre et efficace !

Il ne faut pas s’encombrer de couleurs, nous verrons cela ensuite. L’important ici est de mettre les idées à plat, sans se laisser influencer par des couleurs. Ainsi, il sera possible de déceler les problèmes d’interface utilisateur à la racine. C’est un réel gain de temps ! En rectifiant le tir le plus tôt possible, nous économisons temps et budget.
En effet, je vous laisse imaginer comme c’est délicat de se rendre compte qu’il faut repenser toute son interface utilisateur, une fois le site web prêt à être mis en ligne

Zoning de la page d'accueil du site web de Walk The Line
Voici le zoning de la page d’accueil de votre agence web Walk The Line. On constate qu’il n’y a ni couleurs, ni design.

Lors de la réalisation des zonings, rien n’est figé. Si une amélioration ou tout autre changement est nécessaire, il pourra être apporté sur une nouvelle version du zoning ou lors de la phase de webdesign.

Ceci cependant sera le sujet de notre prochain article. Celui-ci sera consacré à la suite de la méthodologie de Walk The Line pour créer votre site web avec WordPress.

N’hésitez pas à nous contacter pour d’autres conseils, des questions, etc. !

D’ici là, si vous avez des questions sur nos méthodes, n’hésitez pas à nous envoyer un message ! Des questions sur nos méthodes ? Vous souhaitez discuter de votre projet WordPress ?

Dans la même catégorie

wordpress oxygen builder ou elementor

WordPress : Oxygen vs Elementor

Annaëlle Emery - 21 septembre 2021

Sommaire Quels sont les différences entre un Theme Builder et un Page Builder ? Oxygen et Elementor Pro : quels sont leurs points communs [...]

comment faire webdesign agence web walk the line

La réalisation de webdesigns chez Walk The Line

Mélody Challier - 16 décembre 2020

Et si vous passiez en coulisses pour découvrir comment nous réalisons des webdesigns chez Walk The Line ? Parce que c'est vous, nous vous [...]

meilleures extensions wordpress partie 6

Les extensions incontournables pour WordPress – partie 7 (bonus)

Mélody Challier - 9 décembre 2020

Vous n'avez jamais pensé à ces plugins, pourtant, ils vont vous rendre de fiers services ! Profitez vite de ce petit cadeau par votre [...]