La création de votre site WordPress en 15 étapes – 3ème partie

Retrouvez l'intégralité de notre méthodologie !

Vous souhaitez revoir un point de notre méthodologie ? Vous avez manqué un article ? Pas de problèmes ! Retrouvez simplement l’article de votre choix grâce à notre plan :

Dans notre précédent article, nous vous expliquions comment nous réalisons l’arborescence des sites web de nos clients. Egalement, nous avons abordé l’importance d’un cahier des charges ou d’un backlog correctement rédigé. Enfin, nous avons abordé le sujet des zonings ou maquettes.
La conception pure de votre site web touche presque à sa fin.

En effet, dans cet article, nous allons parler webdesign, environnement de recette et plugins WordPress incontournables.
Pour naviguer simplement dans la troisième partie de cet article consacré à la méthodologie de votre agence pour créer un site WordPress, voici un sommaire :

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Étape 7 - Les webdesigns

Tous les zonings ont été réalisés et les éventuels soucis d’interface utilisateur corrigés. Parfait ! Que diriez-vous d’insuffler un peu de vie à tout cela ? Il est maintenant temps d’adapter vos zonings en webdesigns.

Pour ce faire, nous allons remplacer les emplacements matérialisés par des rectangles, des cercles et autres polygones par leur véritable fonction, leur véritable design, etc.

Un zoning (gauche) et un webdesign (droite) d'une même page
A gauche, le zoning de la page d'accueil du site web de Walk The Line. A droite, le webdesign de cette même page.

Pour réaliser les webdesigns, on utilisera à nouveau Adobe XD ou Photoshop. Adobe XD a cependant des avantages non négligeables. Il est gratuit, très intuitif et conçu pour cet usage. On peut même y créer des prototypes dynamiques ! Vous aurez ainsi la sensation de naviguer réellement à travers votre site web. C’est idéal pour s’assurer à nouveau que les éléments sont correctement placés, ont une taille adéquat, etc.

Les webdesigns seront mis en couleurs en respectant les règles établies dans la charte graphique de notre client (document contenant les règles d’utilisation des éléments graphiques qui constituent l’identité d’une marque).

Grâce à la pluralité des compétences de Walk The Line, nous savons proposer à nos clients des interfaces bien conçues qui respectent leurs besoins et leurs attentes.

Étape 8 - Créer un environnement de recette

Lorsque l’on créé un site web en méthode Agile, on n’intègre pas les webdesigns sur le futur site web de but en blanc.
Il faut créer un environnement de travail appelé environnement de pré-production ou encore environnement de recette. Il sert à élaborer le futur site web utilisable par les utilisateurs, appelé environnement de production.

Également, l’environnement de recette n’est pas visible des utilisateurs. Lorsque l’intégralité du travail sur l’environnement de recette sera achevé, on pourra transférer l’intégralité de notre travail sur l’environnement de production, c’est à dire le site web visible des utilisateurs.

Votre développeur web réalise donc l’intégralité de son travail sur un environnement de recette. Sur cet environnement inaccessible au public et aux moteurs de recherches, effectuer des tests est plus simple. Aucun risque de perdre votre trafic d’utilisateurs, de faire une fausse manipulation pouvant impacter votre site web, etc. Ce n’est que bénéfique.

Qui plus est, cet environnement de recette vous sera très utile le jour où vous souhaiterez mettre en place un nouveau design pour votre site web, de nouvelles fonctionnalités, tester de nouveaux plug-ins WordPress… Toujours dans la même optique : tester, se tromper parfois, mais toujours sans incidence.

Étape 9 - Les réglages WordPress et les plugins essentiels

WordPress est un logiciel fantastique, si tant est qu’il soit correctement paramétré. Pour ce faire, on procède à un tour complet de ses réglages. Cela sera très important, tout au long de la vie de votre site web. Certains paramètres influencent la sécurité, d’autres les performances, d’autres encore le référencement naturel de votre site WordPress, etc.

“Mais pourquoi paramétrer un site web sur lequel mes clients n’iront pas et qui ne me servira qu’à faire des tests ?”

Parce que pour passer d’un environnement de recette à un environnement de production, on ne s’amuse pas à recommencer l’intégralité du travail déjà effectué et celui à venir !
La perte de temps (et d’argent) seraient conséquents. En prenant un petit peu de temps, on peut transposer directement son environnement de pré-production à celui de production. Mais j’y reviendrai le moment venu.

En attendant, nous passons en revue les réglages WordPress. Lorsque cela est fait, nous téléchargeons, paramétrons et activons les plugins WordPress que nous jugeons, chez Walk The Line, incontournables. Votre agence web possède une liste non exhaustive de plugins bien conçus, simples mais efficaces, qui améliorent la sécurité de votre site web, ses performances, le confort de vos utilisateurs, etc.

Voici la liste des extensions que votre agence web utilise systématiquement :

  • AJAX Thumbnail Rebuild : Lorsque vous importez une image dans votre bibliothèque de médias WordPress, celle-ci est automatiquement dupliquée en plusieurs tailles définies. Le thème que vous utilisez recréé sans doute des tailles d’images différentes également.
    AJAX Thumbnail Rebuild va redimensionner les images de votre bibliothèque pour qu’elles correspondent aux tailles exigées par votre thème par exemple.
  • Akismet anti-spam : Afin que des commentaires indésirables ne viennent pas polluer vos espaces de discussions, nous utilisons le plugin Akismet anti-spam. Ainsi, les commentaires douteux sont supprimés ou mis de côté pour une relecture manuelle.
  • Autoptimize : Plugin d’optimisation des performances de votre site web via la concaténation des fichiers CSS et JavaScript ainsi que l’optimisation des images. La concaténation permet de mettre bout à bout les fichiers CSS et Javascript pour que le serveur n’ait pas à multiplier les allers-retours avec le navigateur des utilisateurs. Ainsi, le chargement des pages est plus rapide. L’optimisation des images consiste en leur compression. Sans perdre en qualité, les images sont allégées et plus rapides à charger.
  • Block Bad Queries (BBQ) : Ce plugin est un pare-feu qui protège les sites web WordPress de nos clients des injections de code et autres tentatives pirates.
  • Breadcrumb NavXT : Un plugin très utiles pour mettre en place le fil d’ariane des sites web de nos clients. Le fil d’ariane est ce petit chemin de liens que l’on observe généralement en haut à gauche des pages sur un site web. Il indique aux utilisateurs leur position sur le site web. L’avantage de de ce plugin est qu’il permet d’incruster des micro-datas à l’intérieur de ce fil d’ariane.
  • Disable REST API : Depuis sa version 4.7, WordPress introduit une API REST qui permet à vos extensions et autres services de communiquer avec votre site WordPress. Le problème est que cette API permet donc l’accès à la liste de tous les utilisateurs de votre site web. Plutôt problématique, non ? Cela ne sera plus un soucis grâce à ce plugin qui empêche cette fonctionnalité.
  • Elementor : Plugin page builder, ou constructeur de page par excellence, ce dernier permet de construire d’une manière intuitive et visuelle vos pages, archive d’articles, articles, produits, etc, par glisser-déposer. Votre développeur web peut ainsi vous offrir un site web au design en adéquation totale avec vos besoins et vos envies.
  • Essentials Addons for Elementor : Ce plugin est en lien direct avec Elementor et vient rajouter une liste très intéressante de fonctionnalités à votre page builder.
  • Imagify : Reposant sur un système d’API (“application programming interface” ou interface de programmation d’application, permet à deux services indépendants de communiquer), Imagify est un plugin qui va compresser vos images. Sans subir de détérioration, ces dernières seront toutefois plus légères et donc plus rapides à charger. De quoi booster les performances de votre site web.
  • No Self Pings : Ce plugin permet, comme son nom l’indique, de ne pas subir de self-ping. Lorsque vous rédigez un article sur WordPress en y ajoutant un lien vers un autre site WordPress, par exemple, celui-ci est notifié du lien que vous avez inséré. Ce plugin permet de ne pas vous notifier vous-même lorsque vous créez un lien conduisant à un autre article de votre site web.
  • Redirection : Ce plugin permet de mettre en place des redirections. La structure de votre site web peut être amenée à changer. Pour ne pas perdre de trafic ou déstabiliser vos utilisateurs lorsqu’une page, un article ou un produit est supprimé, on met en place une redirection. Celle-ci peut être faite vers la nouvelle équivalence de la page ou du produit supprimé. Si aucune équivalence n’existe, votre développeur web reconduit votre trafic vers votre page d’accueil pour ne pas perdre de trafic ou perturber vos utilisateurs.
  • SEOPress : Cette extension WordPress est dédiée au référencement naturel de votre site web. En l’activant, des informations utiles sont affichées sur vos pages web depuis le back-office (tableau d’administration). Cela permet de savoir si vos mots-clés sont correctement exploités, si la structure des pages est correcte, les meta-description et meta-title correctement employés, etc.
  • SF Move Login : Des URL par défaut sont attribuées lors de la création de votre site WordPress. Elles définissent les URL de connexion, de déconnexion, d’accès à l’interface d’administration, etc. Ces URL génériques sont soumises à des risques pirates importants. Pour augmenter la sécurité de votre site web et celle de vos utilisateurs, Walk The Line change systématiquement ces URL par défaut par des URL personnalisées.
  • Simple Page Ordering : Ce plugin très simple apporte encore plus de confort à l’utilisation de WordPress. Il permet de réordonner les types de post page dans le back-office, sans incidence sur le front-office, c’est-à-dire l’interface visible des utilisateurs. Cela permet une vision générale plus efficace.
  • WP Super Cache : Cette extension permet la mise en cache des données de vos pages web sur votre serveur. Cela permet d’améliorer les performances de chargement des pages. En effet, votre serveur garde ainsi une copie de vos pages en mémoire pour les redistribuer plus rapidement à vos utilisateurs, par le biais de leur navigateur. Votre développeur web n’active cette extension qu’en fin d’intégration, pour ne pas mettre en cache des données inutiles ou du moins, amenées à changer.

Cette liste de plugin est non-exhaustive. Votre développeur web pratique une veille régulière pour dénicher les extensions WordPress les plus efficaces, les plus légères et les plus pratiques qui soient.
Qui plus est, ceci est une liste de base, contenant nos incontournables. Selon votre activité et vos besoins, d’autres plugins peuvent venir s’ajouter à la liste.

A la fin de ces étapes, votre site web commence à avoir une ossature. Prochainement, nous verrons comment la concrétiser par l’ajout des pages, articles, catégories, etc. Nous verrons également comment ne pas perdre de trafic utilisateur dans le cas d’une refonte de site web.

En attendant, n’hésitez pas à nous poser vos questions via le bouton ci-dessous. Votre développeur web est là pour vous porter conseil.

Des questions sur nos méthodes ? Vous souhaitez discuter de votre projet WordPress ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
Pas de Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous souhaitez lire plus d’articles ?

Walk The Line - agence de développement et formations web

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour nous permettre d’améliorer notre site. En savoir +